C'est le président de Honda qui l'a annoncé en personne vendredi. Honda pense commencer à produire en masse des véhicules à pile à combustible avant 2018 alors que nous savons déjà que le prototype FCX sera livrable dès 2008 aux USA et au Japon.

Le FCX fonctionne lui aussi grâce à une pile à combustible qui fabrique de l'électricité à partir de l'hydrogène. C'est le mode 'zéro emission', la voiture totalement propre.

Nous savons que le nerf de la guerre est économique dans ce genre d'aventure et Takeo Fukui voit le futur comme ça:

"En faisant évoluer ce modèle, je pense que d'ici une dizaine d'années les technologies atteindront un niveau très proche de celui qui permettrait une commercialisation en masse. En 2018, je pense que le développement des moteurs à pile à combustible sera très avancé. Ce type de voiture pourrait alors être commercialisé aux alentours de 10 millions de yens (116.000 euros quand même !), ce qui autoriserait sa production à grande échelle". Actuellement, c'est 10 fois plus cher.

A grande échelle ne veut donc pas dire pour tout le monde !

Les principaux défis à relever sont d'ordre essentiellement techniques avec le besoin de fabriquer des batteries moins onéreuses (trop de métaux rares à l'intérieur), à produire de l'hydrogène pour moins cher et enfin améliorer le stockage de ce gaz.

GM table pour une rentabilité dès 2010. Alors Honda déjà en retard ?