La compagnie de taxis écolo "Greentomatocars" a été fondée en mars 2006. Le patron est Tom Pakenham, diplômé de Cambridge. Il était avocat d'affaires à Londres et il a démissionné car il était "fatigué de ce milieu stérile". Johnny Goldstone s'est associé à lui. C'est un ancien camarade d'université.

Tom Pakenham déclare que les Greentomatocars, en français les"voitures tomate verte, constituent la première flotte de taxis écologiques. Les problèmes environnementaux m'ont toujours intéressé, et je réfléchissais à un concept qui puisse faire entrer l'écologie dans la vie quotidienne. Je roule à vélo aussi souvent que possible. Mais il faut être réaliste : tant que les transports en commun londoniens resteront en l'état, les gens auront besoin, au moins de temps en temps, de taxis. Notre but est non seulement de rouler écolo mais aussi d'offrir un service impeccable à nos clients, dont 80 % sont des femmes ou hommes d'affaires exigeants. En outre, la course entre le centre-ville et l'aéroport d'Heathrow coûte 35 livres, (53 euros), moins que ce que vous demande un taxi traditionnel et polluant. Un système de réservations et de suivi a été mis en place, et les chauffeurs ont reçu une formation pour conduire de manière la plus économe qui soit. Nos taxis dégagent 50 % de dioxyde de carbone (CO2) de moins que les célèbres et traditionnels "black cabs" londoniens. Dans les embouteillages, les Toyota Prius ont de beaux jours devant elles."

Tom est allé en Californie afin de comprendre pourquoi la Toyota Prius a eu autant la cote aux Etats-Unis. La Prius est une berline écologique et confortable : c'est une auto hybride fonctionnant avec un moteur thermique classique et un autre, électrique. En mars 2006, la flotte de Greentomatocars comprend quatre Prius. L'entreprise devient de plus en plus connue et appréciée. Aujourd'hui, les Londoniens ont l'habitude de croiser les Toyota Prius avec leurs petits logos ronds de tomates vertes cerclées de jaune. Greentomatocars compte 35 véhicules hybrides en circulation dans le centre et l'ouest de la capitale britannique. La demande explose et les deux jeunes patrons vont agrandir leur flotte de quatre à six Prius supplémentaires chaque mois.

Le site Internet de Greentomatocars : http://www.greentomatocars.com/